Comment fonctionne l’absorption de nicotine d’une cigarette électronique ?

AccueilMes loisirsComment fonctionne l'absorption de nicotine d'une cigarette électronique ?

Nombreux sont ceux qui troquent la cigarette classique contre la cigarette électronique. De nos jours, cette cigarette nouvelle génération est une excellente alternative pour réduire la consommation de tabac et/ou arrêter de fumer. Cette dernière est dotée d’un mécanisme spécifique qui permet de vapoter. Il en existe plusieurs formes et plusieurs modèles. Comment se fait l’absorption de la nicotine d’une cigarette électronique ? On vous en parle.

Le principe du vapotage : l’absorption de nicotine

L’intérêt du vapotage pour la santé

Le principe même du vapotage est l’absorption de l’e-liquide par un mécanisme précis. L’e-liquide est comme le carburant de la vaporette. C’est en effet dans ce liquide qu’est contenue la nicotine.

Pour commencer, le liquide à vapoter (e-liquide) est contenu dans le réservoir de la cigarette électronique. L’atomiseur est le dispositif permettant de faire chauffer l’e-liquide pour en obtenir de la fumée. Il est doté d’une résistance. Lorsque le vaporisateur est mis en marche, la résistance chauffe l’e-liquide. Une fois chauffée, elle commence par produire de la vapeur.

La cigarette électronique est dotée d’un embout buccal appelé drip tip. Cet embout est relié au clearomiseur : la partie supérieure de l’appareil. C’est par cette sortie que le vapoteur tire sur la fumée par une aspiration buccale. Pendant ce temps, c’est la batterie de l’appareil qui alimente le circuit pour permettre à la résistance de se chauffer.

L’e-liquide est donc aspiré sous forme de fumée. Rappelons que c’est dans ce liquide que se trouve la nicotine. Cette dernière est donc aspirée par la bouche du vapoteur. Elle est conduite par le système respiratoire en passant par l’œsophage. À travers les artères, la nicotine est conduite jusqu’aux poumons pour après suivre le chemin inverse et cette fois-ci être rejetée par les narines.

Vape-Cigarette-Electronique-Nicotine

Le réglage de la résistance

Il est important de savoir régler manuellement la puissance de sa résistance, car lorsqu’elle est mal calibrée, le système de vapotage en pâtit. Lorsque la résistance est faible, l’e-liquide n’est pas assez chauffé et produit peu de fumée. Par contre, lorsqu’elle est trop forte, il y a une forte production de vapeur qui se repend brusquement dans l’organisme du vapoteur.

Les différents dosages de nicotine

Le dosage de nicotine et les modèles de vape

La nicotine est un élément aussi bien contenu dans les cigarettes classiques que les cigarettes électroniques. Elle fait partie des éléments contenus dans le tabac qui peuvent rendre l’individu dépendant. Il existe 5 dosages de nicotine sur le marché des e-liquides : 00 mg/ml, 6 mg/ml, 12 mg/ml, 16 mg/ml et 19,6 mg/ml. Ces dosages sont établis afin de réduire la consommation de nicotine dans la cigarette électronique.

L’absorption nicotine dépend du modèle de cigarette électronique utilisée. De manière générale, il est tout de même interdit en France de commercialiser des e-liquides contenant plus de 20 mg/ml de nicotine.

L’importance de la dose de nicotine

Au moment de choisir votre cigarette électronique, il faut donc tenir compte du taux de nicotine en mg/ml présent dans le liquide à vapoter afin de vous assurer que cela ne dépasse pas le taux normal. Si vous commencez à utiliser la cigarette électronique afin de vous débarrasser d’une certaine dépendance, il faudra un certain temps d’accommodation. Si au contraire vous n’aimez pas le tabac, mais appréciez plutôt le vapotage uniquement, il existe des e-liquides aux saveurs fruitées (Ananas, mangues, citron, etc.).

La cigarette électronique reste à la fin une bonne alternative à la cigarette classique. Le mécanisme de vapotage intégré est simple et facile et son utilisation peut vous permettre